Comment reconnaître et surmonter le burn out du diabète ?

Date
Partager

Bonjour à tou·te·s et bienvenue dans ma chronique 🙂 Je suis Stéphanie, j’ai 42 ans et je suis infirmière. Je vis avec un diabète de type 1 depuis 27 ans, et je suis également maman d’un enfant vivant avec un DID depuis 2017.

Le diabète est une maladie chronique. Ça veut dire qu’on vit avec tout le temps : matin, midi, soir, en sortie, au boulot, en vacances ⛱, en couple, entre ami·e·s… Aucun répit ! Peut-on dire qu’il est facile de vivre avec quelqu’un tout le temps 24h sur 24 sans jamais pouvoir prendre de la distance ? Eh bien NON !

Bien que l’objectif soit toujours le même : être bien, vivre sainement et le plus équilibré possible, nous avons tou·te·s une façon différente de vivre avec le diabète, en fonction de notre âge, de notre activité, de notre entourage, de notre tempérament…

Il arrive que le diabète soit difficile à accepter, à gérer et ceux·celles qui vivent avec au quotidien font face à des moments de “ras-le-bol”, d’essoufflement… de burn out.

Quels sont les signes annonciateurs du burn out du diabète ? 

Un jour, on se lève et ce n’est pas une bonne journée. On s’installe au petit déjeuner et, au lieu de bien préparer ce qu’il faut pour contrôler notre glycémie et notre dose d’insuline : on prend un café, une tartine, un fruit puis… Zut ! On se dit : « Je ferai mon insuline après, quand j’aurai fini. » Puis, comme si de rien n’était, on reprend la suite de notre journée. Arrive 12h et là, on se contrôle et on se retrouve en hyperglycémie !!! 

C’est à ce moment très précis qu’on se souvient de l’oubli de sa dose d’insuline du matin. On se ressaisit et on fait sa dose d’insuline pour retrouver la normale.

Mais à 18h, sensation de soif, fatigue… Et oui, encore en hyperglycémie… Ah oui – j’ai fait ma dose d’insuline sans penser au rattrapage. Surtout, je n’ai fait aucun contrôle dans l’après-midi. 

Et là, c’est la crise d’angoisse accompagnée de mots gentils sur ce compagnon de vie qu’est le diabète de type 1 : 

« Je n’en peux plus de ce diabète. ».

« Aucune liberté, aucune souplesse n’est possible. J’en ai marre. » 

« De toute façon, je n’y arriverai jamais ! Ce diable me pourrit la vie. » 

« J’aimerai pouvoir manger sans contrainte, sans me prendre la tête. Comme tout le monde. »

Il y en a tellement d’autres (et là je reste polie). Je suis sûre que si je lance un défi « Phrases de défoulement sur le diabète », ça nous ferait bien rire !

Même si on est entouré·e·s par des proches, une équipe soignante, une association ou encore un groupe de soutien, on se sent parfois seul·e·s face au diabète de type 1. 

Chaque personne est différente et chacun·e le vit différemment. Pour nous aider à continuer et à avancer avec le diabète, il faut en faire un allié et non pas un ennemi. Cette différence doit être une force 💪.

Quelques astuces pour éviter le burn out du diabète 

  • Accordez-vous une journée de relâchement contrôlé. Sans prendre de risque, il faut parfois savoir lâcher prise et ne pas vouloir lutter à tout prix contre le diabète. 
  • Adoptez un punching ball et défoulez-vous lorsque vous sentez que le diabète met vos nerfs à rude épreuve.
  • Prenez une feuille vierge et faite une lettre au DIAB(LE)ète avec tous les reproches que vous pourriez lui faire.
  • Dessinez le monstre qui le représente et faites lui face.
  • Parlez-en autour de vous.
  • Il existe des influenceurs, des groupes de personnes vivant avec un diabète de type 1 ou des associations qui peuvent être sources de soutien.

Le burn-out du diabète ne doit jamais se traduire par un arrêt de traitement. La prise en charge de notre diabète est astreignante mais elle est vitale. Certes, nous ne sommes pas parfait·e·s, mais nous faisons de notre mieux. Si à certains moments, le diabète vous semble être un fardeau insurmontable, parlez-en à votre diabétologue et/ou votre prestataire de santé à domicile. Surtout, ne tombez pas  dans le refus de soins, c’est vraiment trop dangereux.

Prenez soin de vous, personne ne saura jamais intégrer le diabète mieux que vous à votre vie quotidienne. 

J’espère, par mon expérience, vous avoir apporter un peu d’aide.

Vivre mieux en contrôlant son DIAB(LE)ète !!! Une phrase à méditer.

Sur le même thème

Nous vous recommandons