Diabète et problèmes de dents

Date
Partager

Le lien entre diabète et problèmes de dents n’est pas évident de prime abord. Pourtant, il est tout aussi important pour les personnes vivant avec un diabète de veiller à leur hygiène bucco-dentaire que d’avoir un diabète équilibré – et cela dès le diagnostic. 

Diabète et carie

Sucre et caries vont souvent de pair. Un diabète mal équilibré est non seulement responsable d’un taux de sucre plus important dans le sang, mais aussi dans la salive, favorisant ainsi le développement de caries. 

Notons qu’avant même son diagnostic, des dents sensibles au froid ou au chaud seront les premiers signes incitant à consulter un dentiste. Cela permettra de traiter rapidement et facilement la carie. Avant d’en arriver là, le brossage régulier des dents et l’utilisation de fil ou brossette interdentaire seront vos meilleurs alliés.

L’indispensable salive

La salive est sécrétée par les glandes salivaires. Elle est essentielle à l’humidification de la bouche, mais aussi à sa défense contre les infections. Une diminution du flux salivaire n’est pas sans conséquence. 

Or, le diabète est responsable de xérostomie, c’est à dire d’une bouche sèche par diminution de la quantité de salive. Cette bouche sèche sera chez les personnes vivant avec un diabète un facteur favorisant la mauvaise haleine, mais aussi l’apparition d’affections bucco-dentaires plus fréquentes. Des gestes de base comme l’arrêt du tabac et une bonne hydratation vous permettront de diminuer le risque de bouche sèche. 

Gingivite : pensez détartrage

La gingivite touche tout le monde, mais plus souvent les personnes vivant avec un DT1. Il s’agit d’une inflammation de la gencive, qui devient rouge et gonflée et peut avoir tendance à saigner facilement au brossage. 

La gingivite est due à un dépôt chronique de plaque dentaire, produit secrété par les bactéries. Avec le temps, la plaque dentaire se minéralise, et devient du tartre qui nécessitera l’intervention d’un dentiste pour l’éliminer : c’est le détartrage. Le brossage des dents, même minutieux, n’empêche pas le développement de plaque dentaire. La visite régulière chez le dentiste est donc indispensable car une gingivite non traitée peut évoluer en parodontite – laquelle peut s’avérer très grave chez les personnes vivant avec un diabète. 

Parodontite : prévenir c’est guérir

Des gencives gonflées qui saignent au moindre contact, des dents qui bougent… Il s’agit peut-être d’une parodontite. C’est la complication redoutée d’une gingivite non traitée, là aussi beaucoup plus fréquente et plus grave en cas de diabète. La parodontite correspond à une infection du parodonte, c’est à dire du tissu de soutien de la dent, pouvant aboutir à la perte des dents et à une destruction osseuse. Le traitement peut devenir alors chirurgical. 

C’est une situation que l’on ne rencontre que rarement aujourd’hui, car les diabètes sont de mieux en mieux équilibrés et les personnes plus sensibilisées à la nécessité d’une bonne hygiène bucco-dentaire.

Le brossage des dents, une consultation régulière chez le dentiste et une bonne gestion de son diabète permettront de conserver un sourire radieux !

Sur le même thème

Nous vous recommandons