Mieux gérer le diabète de type 1 : les techniques de relaxation

Date
Partager

Yoga, méditation, sophrologie : il existe des pratiques pour mieux appréhender son corps et contrôler ses réactions face au diabète de type 1. On peut ainsi renforcer son équilibre physique et mental et agir favorablement sur le diabète, grâce à certaines techniques de relaxation. 

Le Yoga pour réduire le stress

Le yoga est une discipline indienne du corps et de l’esprit. Vieille de 5000 ans, elle comprend toute une variété d’exercices et de techniques : postures physiques, pratiques respiratoires, de méditation et de relaxation profonde… 

La pratique du yoga a de nombreux effets bénéfiques. Une pratique régulière aide à réduire le stress, à augmenter la mobilité et le bien-être, à lutter contre l’hypertension… Autant d’éléments qui peuvent contribuer à améliorer la gestion d’un diabète de type 1, et protéger contre d’autres pathologies (notamment cardiaques).

Parmi les bienfaits du yoga, on citera notamment :

  • Un meilleur sommeil
  • Moins d’anxiété et de dépression
  • Un sentiment de sérénité
  • Une meilleure circulation, digestion et immunité
  • Une meilleure souplesse, posture et force physique
  • Une meilleure respiration
View this post on Instagram

✨BREATH✨ Grâce à mon expérience en tant que nageuse de haut niveau et maintenant en tant que professeur de yoga, je peux vous dire à quel point la respiration est importante et peut avoir un réel impact sur notre «santé» du corps et de l’esprit. A travers mes lectures sur le sujet, mes études et à ma propre curiosité, j'ai découvert de bonnes techniques de respiration pour m’aider à contrôler le diabète, en complément de mon plan actuel de traitement du diabète. Si vous n’avez pas eu la chance de trouver une bonne routine dans la gestion de votre santé , la respiration est un excellent point de départ. Une respiration correcte est une habitude essentielle qui constitue le fondement d'une bonne santé. Une fois que vous constaterez des améliorations de votre glycémie en tant que diabétique, ou tout simplement de votre énergie et de votre bien-être, vous serez motivé pour continuer. Rendez-vous au prochain événement, samedi 05 octobre @type1family avec mon intervention «Yoga & Diabete» axée sur la sensibilisation à la respiration.🌬 #breath #breathing #diabete #diabetic #diabetique #td1 #yoga #pranayama #health #holistic #holistichealth #wellness #asana #yogapractice #yogateacher #girl #swim #siswimsuit #bikini

A post shared by ✨🌜LEA BALBO YOGA🌛✨ (@lea.balbo) on

La méditation de pleine conscience pour réduire sa glycémie

La pleine conscience est un état durant lequel l’attention est focalisée sur l’instant présent, de manière calme, lucide, objective. La méditation permet d’atteindre et de développer cet état.

De nombreuses études s’accordent à dire que la pratique de la méditation de pleine conscience a un effet positif important sur la gestion du stress et peut être utilisée pour améliorer la qualité de vie1,2. Son utilisation thérapeutique dans le traitement de la détresse émotionnelle chez les personnes vivant avec un diabète est par ailleurs encouragée par ces différents travaux scientifiques.

La sophrologie pour atteindre l’équilibre

La sophrologie (ou étude de l’harmonisation de la conscience) désigne une méthode psychocorporelle exclusivement verbale et non tactile, un ensemble de techniques de respiration, de décontraction et de visualisation mentale. Développée par le neuropsychiatre Alfonso Caycedo, la sophrologie est inspirée de techniques occidentales comme orientales. Elle vise à mieux se connaître et ainsi améliorer son quotidien.

Les personnes vivant avec un diabète de type 1 connaissent parfois des épisodes de fatigue chronique, dus aux variations de leur glycémie. Grâce à certaines techniques de sophrologie, il est possible d’apprendre à mieux récupérer son énergie. Elles pourront aussi contribuer à une meilleure gestion du stress et donc à un meilleur équilibre de la glycémie. 

En outre, la relaxation dynamique utilisée en sophrologie aide à mieux appréhender son corps et encourage ainsi la pratique (ou reprise) d’une activité physique. Enfin, à travers les exercices de déprogrammation et de suggestion, la sophrologie apprend à désamorcer et canaliser les pulsions (notamment alimentaires).

1 Effets de l’approche thérapeutique mindfulness based stress reduction (MBSR) sur la gestion du stress professionnel : une étude de cas – C. Berghmans – Journal de Thérapie Comportementale et Cognitive Volume 20, n° 2 pages 38-44 (juin 2010) – Doi : 10.1016/j.jtcc.2010.06.003

2 The Effects of a Mindfulness-Based Intervention on Emotional Distress, Quality of Life, and HbA1c in Outpatients With Diabetes (DiaMind) – Jenny van Son & al. – Diabetes Care 2013 Apr; 36(4): 823-830. – https://doi.org/10.2337/dc12-1477

Sur le même thème

Nous vous recommandons