Diabète de type 1 et cure détox : les infos et les intox

Date
Partager

Les recettes détox pleuvent sur la toile ou dans les magazines santé, et il est très tentant de suivre ces conseils. Pas facile de faire son choix au milieu de tout ça et, parfois, pas facile non plus de le concilier avec un diabète de type 1. 

Pourquoi vouloir faire une cure détox et comment s’y prendre ?  

Que recherche-t-on dans les cures détox ? 

Lorsqu’on le décide de faire une cure détox, les objectifs sont en général  : 

  • manger plus sainement, 
  • nettoyer son organisme, 
  • se débarrasser des toxines de son organisme. 

Les toxines sont des substances dites toxiques, élaborées par l’organisme auquel elles confèrent leur pouvoir pathogène. Le foie, les reins et notre système immunitaire ont pour rôle, entre autres, de les éliminer.

Comment s’y prendre pour réussir une cure détox avec un diabète de type 1 ? 

Rien ne sera plus bénéfique à votre organisme que d’adopter une bonne hygiène de vie1. Et cela passe par :

1/ Manger sainement

Adopter une alimentation saine consiste à limiter les sucres et sels ajoutés aux préparations, ainsi que les plats déjà préparés et ultra-transformés. 

Manger 5 fruits et légumes par jour n’est pas seulement un slogan de publicité. Les fruits et les légumes sont essentiels pour l’apport de vitamines et de nutriments dont l’organisme a besoin pour fonctionner correctement. Il faut manger de tout et en quantité raisonnable. Pour un déjeuner, votre assiette idéale se composera de moitié de légumes, d’un quart de féculents et d’un quart de protéines. Un laitage et un fruit finiront parfaitement ce repas. Si vous êtes végétarien·ne ou végan·e, il est essentiel que vous apportiez à votre organisme des protéines d’origine végétale pour compenser l’absence de protéines animales. 

Autant que possible, pensez à privilégier les légumes et fruits de saison. Si les choux et les poireaux poussent à l’automne et en hiver, c’est pour apporter les fibres nécessaires pour nettoyer le système digestif des lipides qui vont nous aider à lutter contre le froid. Si les tomates poussent en été, c’est parce qu’elles ont un formidable pouvoir hydratant.

Si vous êtes adeptes des circuits courts, c’est encore mieux !

2/ Pratiquer une activité physique régulière

Généralement, les recommandations parlent de : 

  • pratiquer une activité physique au moins 45 min, 3 fois par semaine ; 
  • marcher minimum 30 min par jour. 

Cela est excellent pour l’ensemble de l’organisme. Vous ferez travailler votre système cardiovasculaire, vous augmenterez vos capacités pulmonaires et vous musclerez certaines parties de votre corps. Le tout renforcera votre système immunitaire. Votre corps ne sera que mieux armé pour se défendre contre les virus et bactéries.  

3/ Limiter les excès

Inutile de rappeler que le tabac n’est pas ce qu’il y a de meilleur pour la santé2

Pour l’alcool, il est conseillé de se limiter à deux verres maximum, et pas tous les jours3

Quant aux excès alimentaires, essayez de les limiter dans le temps. Ne culpabilisez pas lors d’un repas de famille qui s’éternise, au contraire, profitez-en ! Les repas des jours suivants seront simplement plus légers et équilibrés. De manière plus générale, accordez-vous des “écarts” alimentaires un jour par semaine. La nourriture apporte à votre cerveau un sentiment de plaisir, ne vous en privez pas !

Pas de recettes détox magiques alors ? 

A priori, suivre des cures détox ne devrait pas faire de mal à votre organisme. Mais leurs effets bénéfiques sur la santé n’ont jamais été scientifiquement prouvés. 

Si votre cure ne consiste à manger qu’un seul type d’aliments pendant plusieurs jours, vous risquez de provoquer des carences. Si vous étiez en bonne santé avant cette cure, ces carences passeront inaperçues car elles se résorberont une fois la cure finie. Cependant, cela peut s’avérer risqué si vous avez déjà quelques soucis de santé. Si votre cure consiste à boire un jus avec certains aliments tous les jours mais que vos repas ne sont pas équilibrés, cela ne sert à rien. En revanche, si vous vous essayez à certaines recettes détox en complément d’un rythme de vie sain, cela complétera les apports nécessaires à votre organisme. 

S’il n’existe pas de recette détox miracle , il existe néanmoins des aliments dits bénéfiques pour l’organisme. Voici une liste non exhaustive4 : 

Abricot Donne bonne mine
Ail Protège le système cardiovasculaire
Citron Aide à la digestion difficile
Chou Prévient certaines maladies 

Possède des propriétés anti-constipantes

Epinard Facilite le transit intestinal
Lentilles Apportent d’importantes quantités de protéines
Miel Active la cicatrisation et renforce le système immunitaire
Myrtille Bonne pour la vue
Poire Possède des propriétés anti-oxydantes
Pomme Absorbe les sucres et les graisses lors de la digestion
Pomme de terre A des vertus anti-oxydantes
Tomate Hydrate et fait baisser la pression artérielle

Chaque fruit, légume, épice, condiment ou tout autre aliment a des propriétés et des apports  bénéfiques pour la santé. Le tout est de les consommer correctement et en quantité suffisante. 

Mangez de tout !

Et le diabète de type 1 dans tout ça ? 

Comme d’habitude, on adapte son diabète à son mode de vie. 

Votre repas va être assez léger ? Adaptez votre bolus ou votre dose d’insuline rapide. 

Si vous êtes en train de modifier votre schéma alimentaire, votre DT1 aura lui aussi besoin d’un temps d’adaptation. Pas de panique : au bout de quelques jours, vous saurez comment gérer votre apport d’insuline à vos nouveaux repas. Si votre rythme devient régulier, vous apports d’insuline deviendront également très réguliers et vous saurez d’autant mieux vous adapter aux situations exceptionnelles. 

Le secret de la détox réside donc dans un mode de vie sain et surtout une alimentation équilibrée. Quoiqu’il en soit, n’hésitez pas à discuter de modifications alimentaires avec votre médecin,  ou un·e nutritionniste/diététicien·ne.

1. https://www.mangerbouger.fr/

2. https://www.tabac-info-service.fr/

3. https://www.alcool-info-service.fr/

4. Sophie Lacoste, « Ma bible des aliments remèdes », Editions Leduc.S Pratique, 2018

Sur le même thème

Nous vous recommandons