Témoignages : les petits noms du diabète

Date
Partager

Il s’appelle « Diaby », et le vôtre ? Nombreuses sont les personnes qui vivent avec un diabète de type 1 et lui donnent un petit surnom, ou bien se créent un univers “parallèle” autour de lui. Quels sont les doux noms que vous lui donnez ? Vous avez été très nombreux·ses à nous répondre ! Tour d’horizon des petits noms que vous donnez à votre diabète. 

Vous lui donnez un prénom

Maryline, Jean-Mi, Jean-Paul, Jeannette, Joséphine, Bob et Claude de “Koh Lanta” : membres de la famille à inviter aux prochains repas ? Ou pas ! Ce sont les prénoms que vous avez trouvé pour parler de votre  diabète de type 1.1 Au fait, Jeannette, c’est la pompe à insuline ! Et si Jean-Paul a faim, c’est une hypo 😉 !

Les univers télé, ciné et fantasy s’invitent aussi lorsqu’il faut renommer le diabète ou votre matériel de gestion : Tartempion, Hannibal (lecteur), Diaby et Opy, le Magicien d’Oz et Pouic-pouic sont autant de surnoms que certain·e·s d’entre vous ont donné à leur univers diabète.2 Pour certaines personnes, cela vient de l’enfance et c’est resté. Pour d’autres, le surnom est venu spontanément. Pour Morgane et Claire, Robocop et la Femme bionique sont les surnoms par excellence des personnes vivant avec un diabète (de type 1 notamment) ; eh oui, la pompe à insuline et le capteur de glycémie, ça fait robot3 😂

Avec un petit accent anglais s’il-vous-plaît : Mister D et Sir Mellitus4, ou comment le DT1 devient chic !

Didounette, Pompa, Pompinette et Bébête sont des noms inventés pour parler au diabète ou à sa pompe.5 Oui, oui, vous avez bien compris, parler au diabète  : lui demander comment il va, pourquoi il donne de telles courbes… Certaines personnes qui vivent avec un diabète de type 1 parlent à leur pompe à insuline, pour lui dire merci d’avoir administré un bolus, lui demander pourquoi elle bipe…6 Quelle conversation 🤣

Cependant, tout le monde ne voit pas le diabète du même œil. Quand certain·e·s se sont fait une raison, d’autres continuent de le détester (ou du moins de ne pas beaucoup l’aimer !) et l’appellent effet yo-yo, saleté ou mariage forcé.7

Vous tournez autour du pot (de miel ?) 

Nutella, Caramel ou Mon petit sucre d’amour : du sucre et encore du sucre pour parler du diabète, simple et efficace !8

“C’est quoi une hypo glouton ? C’est quand maman est obligée de manger à n’importe quelle heure pour remettre sa glycémie d’aplomb !”9

Et pourquoi ne pas se faire surnommer par le nom d’un sucre ? Mannose10, c’est pas mal non ?

Vous le transformez en animal ou en objet

Assimiler le diabète à un animal, c’est surtout une affaire d’enfants. Parce que Panda le Diabète, c’est super mignon comme nom.12

Hypoglycémie 🡺 Hypo 🡺 Hyppopo 🡺 Hippopotame 🡺 Potam12

Raccourci facile, non ? 

Plus original lorsque l’on parle de rhinocéros pour parler de l’hyperglycémie !13

Les couleurs des stylos à insuline inspirent elles-aussi  : l’oiseau bleu, c’est celui de rapide. Et quand  le capteur de glycémie se porte sur le bras, on peut l’appeler Bijou, non ?14 La pompe à insuline est quant à elle une boîte magique avec laquelle on peut manger comme tout le monde ! A l’extrémité de la pompe à insuline, le papillon (le cathéter).15

Pourquoi ne pas associer le soleil à une belle glycémie et une lune à une glycémie un peu en berne ? Cette technique est utilisée par une enfant.16

Vous prenez votre dose (sic)

Aller faire sa piquouze, dire à ses proches que l’on va se shooter ou que l’on va faire sa dose avant de manger : non, ce ne sont pas les paroles de drogué·e·s, mais de personnes vivant avec un diabète de type 1 !17

Les hallucinations peuvent être un des symptômes de l’hypoglycémie. Vous parlez alors les idées mélangées, parfois même vous tremblez et vous prenez votre potion magique pour reprendre des forces (comme dans les jeux vidéo).18 

Merci à tou·te·s d’avoir répondu à cette question et surtout, merci pour votre imagination ! 😉

1. Respectivement : Mirela, Perrine, Alexia, Laure, Vanessa et la fille de Sabrina

2. Respectivement : Morgane, la fille de Florence, Fanny, Andréo et Pouic-pouic

3. Respectivement : Morgane et Claire

4. Respectivement : Sébastien et Sofya

5. Respectivement : la fille de Florence, Jess, Eli et Dakota

6. Respectivement : Sofya et Jess

7. Respectivement : Sébastien, Sarah et Fred

8. Respectivement : Natacha, Céline et Gagui

9. Les enfants d’Alice

10. Surnom de Marie-Noëlle ; le mannose fait partie de la famille des sucres simples que l’on trouve, entre autres, dans les pommes et les pêches.

11. La fille Pauline

12. Vanessa, Lou, Inchou, Marie et tant d’autres

13. Inchou et sa sœur lorsqu’elles étaient petites

14. La fille de Pauline, 7 ans

15. Le fils de Bastien

16. Sarah lorsqu’elle était enfant

17. Respectivement : Perrine, Sadjia et Marie

18. Respectivement : Les enfants d’Eli lorsqu’elle est en hypoglycémie, Mélanie quand elle était enfant et Domitille

Sur le même thème

Nous vous recommandons