Le diabète de type 1 a-t-il un impact sur la santé mentale ?

Date
Partager

Le diabète de type 1 (DT1), à l’instar de toutes les maladies chroniques, impacte le mode de vie des personnes qui en souffrent. Selon les personnalités et les sensibilités, la santé mentale peut alors s’en trouver impactée.

Diabète de type 1 et estime de soi

Le diabète de type 1 peut provoquer des troubles de l’estime de soi. Dans une société où la santé parfaite est idéalisée, vivre avec un diabète peut être difficile, surtout à l’adolescence. Il est nécessaire de comprendre sa maladie, et important d’apprendre à être fier·e de ses compétences et de se montrer parfois indulgent·e avec soi-même. Ce n’est pas anodin : une étude a montré que plus le diabète est équilibré, plus l’estime de soi est importante, et inversement1.

Diabète de type 1 et stress

Les facteurs sont multiples : contrôles glycémiques, crainte des hypoglycémies et des complications du diabète, stress de la vie quotidienne… Qu’il soit physique ou psychologique, le stress provoque la synthèse d’hormones, les catécholamines (dont l’adrénaline en particulier), responsables de variations de glycémie, particulièrement d’hyperglycémie. Le stress peut influencer le contrôle glycémique à travers un comportement alimentaire inadapté, comme le grignotage intempestif, le saut de repas ou une consommation d’alcool excessive. De quoi inciter à gérer son stress, à travers des activités comme le yoga ou la méditation par exemple.

Diabète de type 1 et dépression

Les personnes atteintes de diabète de type 1 présenteraient un risque 2 à 3 fois plus important de dépression2. Il est essentiel de dépister les signes d’une dépression, comme une perte de plaisir pour des activités normalement agréables, un sentiment de culpabilité ou d’inutilité, une fatigue intense ou encore des troubles de l’appétit ou du sommeil. Dépister une dépression apporterait non seulement un bénéfice en termes de bien-être, mais aussi de contrôle glycémique, la dépression étant clairement associée à un moins bon contrôle du diabète3. La prise en charge de la dépression est donc importante et elle paraît d’autant plus nécessaire que des traitements efficaces existent aujourd’hui. Si un de vos proches vivant avec un diabète de type 1 présente des symptômes de la dépression, encouragez-le à consulter un·e professionnel·le de la santé mentale afin qu’il soit diagnostiqué et traité dans les plus brefs délais.

Diabète de type 1 et troubles du comportement alimentaire

Les adolescent·e·s sont les plus concerné·e·s par les troubles du comportement alimentaire (TCA), d’autant plus s’ils·elles vivent avec un diabète de type 14.

On peut facilement comprendre que les troubles alimentaires (boulimie, anorexie voire diaboulimie) posent des problèmes particuliers dans la gestion du diabète, dans la mesure où les doses d’insuline des repas reposent le plus souvent sur les quantités de glucides consommées. Un accompagnement spécialisé est alors souvent nécessaire.

La santé mentale est reconnue comme faisant partie de la santé globale par l’OMS : c’est un enjeu de société. La prise de conscience de ces problèmes quand on vit avec un diabète de type 1 permet de mieux les gérer voire même de les anticiper.

1. Minke M. A. Eilander et al., “Low Self-Confidence and Diabetes Mismanagement in Youth with Type 1 Diabetes Mediate the Relationship between Behavioral Problems and Elevated HbA1c,” Research article, Journal of Diabetes Research, 2016, https://doi.org/10.1155/2016/3159103.

2. SV Bădescu et al., “The Association between Diabetes Mellitus and Depression,” Journal of Medicine and Life 9, no. 2 (2016): 120–25, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4863499/.

3.  Paula M. Trief et al., “Longitudinal Changes in Depression Symptoms and Glycemia in Adults With Type 1 Diabetes,” Diabetes Care 42, no. 7 (July 1, 2019): 1194–1201, https://doi.org/10.2337/dc18-2441.

4. G. Gastaldi and J. Bringer, “Savoir repérer les troubles du comportement alimentaire chez les patients atteints de diabète de type 1,” /data/revues/19572557/00060002/143/, March 14, 2012, https://www.em-consulte.com/en/article/698949.

Sur le même thème

Nous vous recommandons