Diabète et cocktails : avec ou sans alcool ?

Date
Partager

Lorsque l’on souhaite déguster un cocktail et que l’on vit avec un diabète, on a souvent l’impression de résoudre une équation à deux inconnues avec d’une part, l’alcool qui a un effet hypoglycémiant et d’autre part, les jus de fruits et sirops qui sont riches en glucides. Vous avez raison, ce n’est pas toujours facile de s’y retrouver.

La tendance actuelle au « sans alcool et sans sucre » peut simplifier les choses. Quoi que… ?

On vous aide à déchiffrer.

Concilier cocktail et diabète : mémo alcool et sucre

Les cartes de cocktails font très souvent saliver. Recettes classiques ou originales, avec leur multitude de couleurs et leurs présentations alléchantes, les cocktails donnent envie d’être dégustés.

Bien qu’il s’agisse d’un cocktail, lorsque l’on vit avec un diabète le B-A-BA reste le même. L’alcool a un effet hypoglycémiant. Mais, de quoi sont composés les cocktails outre l’alcool ? De sucre ! Les différents sirops, les jus de fruits… Si vous voulez siroter un cocktail tout en contrôlant votre diabète, vous devez tout prendre en compte dans le calcul de votre bolus – taux de sucre dans les jus/sirops, types d’alcool et leur indice glycémique – pour éviter les variations glycémiques importantes et prévenir les crises d’hypoglycémie ou d’hyperglycémie.

A lire aussi : Diabète et consommation d’alcool : attention à l’hypoglycémie

Diabète ou non, certaines boissons sont bien connues au moment de l’apéritif : Cosmopolitan, Margarita, Sex on the beach, Mojito… Combien de glucides contiennent les cocktails les plus célèbres ? Voici un mémo pour vous aider à y voir plus clair !

Type de cocktail Indice glycémique pour 100 ml
Tequila sunrise 19 g pour 100 ml
Long island 18 g pour 100 ml
Mojito 17 g pour 100 ml
Pina colada 15 g pour 100 ml
Sex on the beach 14 g pour 100 ml
Cuba libre 11 g pour 100 ml
Gin fizz 11 g pour 100 ml
Kamikaze 10 g pour 100 ml
Cosmopolitan 9 g pour 100 ml
Planter punch 9 g pour 100 ml
Margarita 6 g pour 100 ml
Bloody mary 5 g pour 100 ml

Attention, il s’agit du taux de sucre standard, c’est sans compter les éventuelles gourmandises qui peuvent être ajoutées pour la décoration et augmenter l’indice glycémique de chaque boisson (sucre, miel, sirop, etc.) ?

Ces cocktails sont bien sûr à consommer avec modération, et avec un diabète encore plus. Et, pour éviter l’effet déshydratant, n’oubliez pas de boire un verre d’eau entre chaque verre d’alcool (manger les glaçons, ça marche aussi).

Et pour profiter du moment sereinement, n’oubliez pas votre matériel de contrôle du diabète (capteur de glycémie, pompe ou stylo à insuline, etc.).

Les cocktails sans alcool et parfois sans sucre ? Oui, ça existe !

Et, c’est même tendance !

Lorsqu’on vit avec un diabète, les cocktails et autres boissons sans alcool à base de jus de fruits peuvent être tout aussi alléchants que leurs cousins avec alcools. Pour pouvoir gérer au mieux son taux de glycémie, il faut alors retenir les quantités de glucides de chaque boisson. Voici quelques exemples qui peuvent revenir dans les recettes de cocktail sans alcool :

Type de boisson Indice glycémique pour 100 ml
Jus de pomme 10 g pour 100 ml
Jus d’orange 9.6 g pour 100 ml
Sirop de menthe 77 g pour 100 ml
Sirop de grenadine 76 g pour 100 ml
Sirop d’agave 76 g pour 100 ml
Jus d’ananas 13 g pour 100 ml
Jus de citron 8.7 g pour 100 ml

Les cocktails « zéro sucre » : quel substitut au sucre avec un diabète ?

Lorsque l’on n’a ni envie de consommer d’alcool, ni de sucre, le choix s’avère parfois plus difficile. Au-delà des traditionnels cafés, thés, infusions et eaux minérales, qui sont évidemment plus facile à gérer que cocktail et diabète, peu de boissons semblent séduisantes. Mais ça, c’est parce que vous ne les connaissez pas (encore) !

La plupart des grandes marques de sodas et de sirops ont créé une gamme “zéro sucre” (à base d’aspartame ou de stevia). Les utiliser à la place des sodas et sirops traditionnels peut être une idée pour composer des cocktails moins riches, avec un taux de sucre plus adapté au diabète.

Des plus connues (miel, sirop d’agave, sirop d’érable, sucre de coco) aux plus originales (sirop de riz, xylitol ou encore rapadura), les substituts naturels au sucre sont nombreux. Si vous vivez avec un diabète et souhaitez utiliser la stevia, par exemple, il faut diviser la quantité de sucre par 2 pour obtenir la quantité de stevia à goût équivalent. Si une recette indique 50 g de sucre, il ne faut mettre que 25 g de stevia.

Il faut préciser que dans les grandes villes, certains bars proposent des diversités de cocktails sans alcool et de plus en plus sans sucre, ou à base de substituts au sucre – l’idéal pour combiner cocktail et diabète sans se prendre la tête. Et vous savez quoi ? Ces nouveaux cocktails n’ont absolument rien à envier aux traditionnels mojitos ou piña coladas.

Idée de recette : cocktail 0 alcool et 0 sucre

Vous souhaitez trouver le cocktail adapté à votre diabète sans vous soucier des effets de l’alcool ou du sucre sur votre glycémie ? Voici une idée de recette pour une boisson non alcoolisée et à indice glycémique bas à déguster à l’apéritif.

Thé glacé citron / menthe

Pour 4 personnes 

Ingrédients

6 cuillères à soupe de thé au citron

1 petit bouquet de menthe

1 citron

80 cl d’eau

Etapes

Faire infuser le thé et les feuilles de menthe dans l’eau froide pendant 1 heure (ou plus si vous aimez le thé un peu fort). Remuer régulièrement.

Passer l’ensemble de la préparation au chinois et ajouter le jus du citron, voire des tranches de citron selon vos goûts.

Laisser refroidir au réfrigérateur plusieurs heures jusqu’à ce que ce soit assez frais selon vos goûts.

Bonne dégustation !

Sur le même thème

Nous vous recommandons