« Dis ! C’est quoi le diabète ? » ou le diabète expliqué aux enfants

Date
Partager

« Pourquoi tu te fais une piqûre ? »

« C’est quoi ça sur ton bras ? »

« Pourquoi le bout de ton doigt saigne ? »

Que les personnes vivant avec un diabète qui n’ont jamais entendu ces questions lèvent la main ! Là où les adultes ne posent que des regards curieux, les enfants demandent spontanément et sans gêne le pourquoi du comment. Tout l’enjeu est de savoir leur répondre dans un langage adapté.

Pour expliquer le diabète de type 1 aux enfants non DT1, il faut prendre un moment pour illustrer le fonctionnement de cette maladie chronique et comment fait une personne qui vit avec au quotidien.

Exit les mots trop savants, voici quelques astuces pour se mettre à la portée des enfants et répondre à leurs questions de façon pédagogue.

Dis, c’est quoi le diabète de type 1 ?

Le diabète, c’est lorsqu’une partie du ventre (qui s’appelle le pancréas) ne fonctionne pas correctement. Quand on mange, on a plus de sucre dans le sang. Pour qu’il n’y en ait pas trop, le pancréas envoie de l’insuline pour capturer le sucre en trop dans le sang. Les personnes qui ont un diabète ont un pancréas un petit peu “fatigué” qui n’envoie pas d’insuline tout seul. Il faut donc trouver un autre moyen d’en apporter.

Tu connais l’histoire du camion qui apporte de l’insuline ?

C’est quoi l’insuline ?

L’insuline fonctionne comme un camion qui transporte le sucre dans le corps. Le camion part du garage, le pancréas, avec une réserve de sucre dans sa benne. Il circule dans le sang et distribue le sucre aux différents organes (cerveau, muscles…) pour leur donner de l’énergie et leur permettre de fonctionner. Ça, c’est quand tout marche normalement.

Parce que des fois ça ne marche pas ?

Malheureusement non, chez les personnes vivant avec un diabète ça ne fonctionne pas toujours normalement.

Si l’insuline circule alors qu’elle n’a pas assez de sucre, les muscles vont se sentir faibles. On appelle ça une hypoglycémie. Dans ce cas, il faut manger du sucre.

A l’inverse, s’il y a beaucoup trop de sucre à transporter, le camion déborde et les muscles ne vont pas réussir à absorber tout ce qu’on leur donne. Ça, c’est l’hyperglycémie. La personne avec un diabète devra alors ajouter plus d’insuline dans son corps pour capturer le sucre en trop.

Pourquoi ton doigt saigne ?

Avant d’appeler le camion (l’insuline) pour qu’il apporte du sucre, il faut connaître la quantité qu’il va devoir transporter. Pour ça, on se pique le bout du doigt et grâce à ce que l’on appelle une bandelette et un lecteur de glycémie, on connaît instantanément la quantité de sucre à charger dans le camion.

C’est quoi sur ton bras ? et sur ton ventre ?

Parfois, les personnes qui vivent avec un diabète de type 1 portent des petits appareils sur la peau (sur le bras, sur le ventre…). Ça peut être :

  • un capteur de glycémie qui mesure, en permanence, la quantité de sucre qu’il y a dans le sang. C’est comme ça que les personnes qui vivent avec un diabète savent si elles doivent faire appel au camion pour apporter de l’insuline.
  • une pompe à insuline qui apporte la quantité qu’il faut pour que le camion puisse transporter et distribuer correctement le sucre.

Pourquoi tu te piques avant de manger ?

Il y a souvent du sucre dans ce que l’on mange. Grâce à la piqûre, on apporte de l’insuline dans le corps pour transporter le sucre. C’est comme si on faisait sortir le camion du garage pour qu’il puisse faire son travail.

Et moi, je peux attraper le diabète de type 1 ?

Le diabète n’est pas contagieux. Ce n’est pas parce que tu es à côté d’une personne qui vit avec le diabète que tu vas l’avoir. Il faut savoir qu’il  y a principalement deux sortes de diabète :

  • le premier s’appelle diabète de type 1. C’est lorsque le pancréas situé dans le ventre ne fonctionne plus. Et ça arrive d’un coup.
  • le second, le diabète de type 2, c’est lorsque le pancréas se fatigue doucement. Mais, on peut faire en sorte qu’il ne se fatigue pas trop vite en mangeant équilibré et en faisant du sport.

Privilégier des mots simples est l’une des meilleures manières d’expliquer le diabète aux enfants non DT1. Si d’autres questions leur viennent à l’esprit, il faut rester dans cette logique de pédagogie et d’apprentissage. Chacun·e sortira grandi·e de cet échange.

A vous de jouer !

Sur le même thème

Nous vous recommandons