Diabète de type 1 : des célébrités s’expriment

Date
Partager

Politiques, sportifs, acteurs… Nombreuses sont les célébrités qui vivent avec un diabète de type 1 ! Certaines d’entre elles abordent publiquement la question. Petit tour d’horizon de ces personnalités engagées.

Nick Jonas, des Jonas Brothers

Les « Jonas Brothers », c’est un groupe de pop rock américain qui regroupe trois frères originaires du New Jersey : Kevin, Joe et Nick. Avec 17 millions d’album vendus dans le monde, leur réputation n’est plus à faire.

Nick Jonas est le cadet de la fratrie ; c’est aussi l’heureux mari de Priyanka Chopra, élue Miss Monde en 2000. Il vit avec un diabète de type 1 depuis l’âge de 13 ans. C’est après avoir perdu plusieurs dizaines de kilos que son médecin diagnostique son diabète. Il raconte s’être senti assez isolé à l’époque, ce qui l’a poussé à s’engager dans l’aide aux enfants vivant avec un diabète. Il n’hésite pas à témoigner régulièrement, dispense des conseils sur ses réseaux sociaux, et travaille avec l’American Diabetes Association. En 2015, il cofonde l’association à but non lucratif Beyond Type 1, qui a pour objectif de sensibiliser le plus grand nombre au diabète et de soutenir les personnes qui en sont atteintes dans la gestion de leur maladie chronique au quotidien.

View this post on Instagram

13 years ago today I was diagnosed with type 1 diabetes. The picture on the left is me a few weeks after my diagnosis. Barely 100 pounds after having lost so much weight from my blood sugar being so high before going to the doctor where I would find out I was diabetic. On the right is me now. Happy and healthy. Prioritizing my physical health, working out and eating healthy and keeping my blood sugar in check. I have full control of my day to day life with this disease, and I’m so grateful to my family and loved ones who have helped me every step of the way. Never let anything hold you back from living your best life. Thank you to all my fans for your kind words and support. Means more than you know. Love you all. #grateful #diabetes #livebeyond #fbf

A post shared by Nick Jonas (@nickjonas) on

Sam Talbot, demi-finaliste Top Chef

Sam Talbot est un chef américano-sicilien. Il s’est distingué lors de la deuxième saison américaine de Top Chef, en arrivant en troisième position. C’est à l’âge de 12 ans que son diabète de type 1 est diagnostiqué. Un diabète qu’il a mal vécu durant son adolescence, raconte le cuisinier. Mais, très vite, il s’est rendu compte que vivre avec un diabète de type 1 ne devait pas être un obstacle qui l’empêche de profiter des plaisirs de la vie. 

Passionné de cuisine, en 2011, il publie sa biographie accompagnée de recettes de cuisine adaptées aux personnes vivant avec un  DT1 : The Sweet Life: Diabetes without Boundaries. Il précise : “Tout le monde doit avoir un œil averti sur ce qu’il mange mais les personnes vivant avec un diabète de type 1 encore davantage !”. Sam Talbot publie aussi régulièrement du contenu en rapport avec le diabète sur son compte Instagram : quotidien, humour, fooding… Pour aider les personnes atteintes de diabète de type 1 à gérer leur glycémie au quotidien, le chef cuisinier leur conseille par exemple de commencer la journée en buvant quelque chose de naturel, que ce soit un jus ou un smoothie, pour réguler la glycémie ou encore de pratiquer le yoga, le technique de la respiration profonde permettrait une meilleure gestion du stress lors des épisodes d’hypoglycémie… 

Plus de conseils ici : https://beyondtype1.org/sam-talbot-living-beyond/

En 2015, il cofonde  l’association Beyond Type 1 avec Nick Jonas et d’autres personnalités. En quelques années seulement, l’association est devenue une des communautés les plus influentes sur les réseaux sociaux dans la sphère du diabète, rassemblant quelques 2 millions de followers. 

James Norton, acteur britannique

James Norton est connu pour avoir incarné des rôles importants dans les séries Grantchester et Guerre et Paix. Diagnostiqué en 2010, l’acteur connaît bien cette maladie chronique puisque sa mère et sa soeur ont elles aussi un DT1. James Norton témoigne régulièrement dans les médias, et révèle notamment ses astuces pour exercer son métier tout en gérant son diabète : gérer sa glycémie sur les tournages, dissimuler sa pompe à insuline… Pour gérer au mieux ses hypoglycémies sur les tournages, James Norton demande parfois aux créateurs de costumes de prévoir une poche cachée où il stocke ses resucrages. Aussi, l’acteur souligne qu’il ne suit pas de régime alimentaire draconien : “lorsqu’(il) résiste au pudding c’est parce qu’il doit perdre du poids pour un rôle, pas à cause de son diabète !”. 😅

Tout récemment, James Norton a déclaré : « Mon diabète est un superpouvoir, car il m’a doté d’une empathie extraordinaire qui s’étend à tous ».

Alizée Agier, karatéka multi-médaillée

Fraîchement sacrée championne d’Europe de karaté dans la catégorie des moins de 68 kilos, la jeune femme de 24 ans n’en est pas à son coup d’essai : sur le plan national, elle a décroché l’or, à cinq reprises consécutives !

Membre active de la Fédération Française des Diabétiques, la sportive s’engage pour l’accès des personnes vivant avec un DT1 aux métiers « interdits » : pompier, policier, hôtesse de l’air, marin … Une des raisons de cet engagement : en 2016, alors qu’elle passe avec succès les tests pour intégrer la police nationale, elle est déclarée inapte physiquement à cause de son diabète de type 1. Un comble pour une sportive de haut niveau ! Mais sa pugnacité paye une nouvelle fois : le 3 octobre 2018, le Tribunal administratif de Strasbourg annule la décision. 

La championne d’Europe a fièrement déclaré : « J’ai pris le diabète comme un challenge supplémentaire ».

Theresa May, ex première ministre

On ne présente plus cette femme d’état britannique, récemment démissionnaire de son poste de première ministre. Elle aussi vit avec un diabète de type 1. Chose peu commune, celui-ci ne lui a été diagnostiqué qu’à l’âge de 56 ans, en 2012. Comme beaucoup de personnes vivant avec un diabète de type 1, Theresa May avoue avoir été choquée, elle ne s’attendait pas à être diagnostiquée avec un diabète de type 1 à son âge.

Alors que les problèmes de santé des hommes politiques sont souvent dissimulés afin d’éviter les remous, Theresa May, elle, ne s’en cache pas. Elle portait ainsi un capteur de glycémie à son bras lors d’un sommet politique avec le président américain Donald Trump, en juillet 2018. L’ex première ministre a même déclaré : “Je n’allais pas laisser le diabète m’empêcher de vivre ma vie et d’exercer mon travail”.

Sur le même thème

Nous vous recommandons